• décembre

    26

    2015
  • 1448
  • 1
Réno d’une maison  saison1E3 : L’isolation

Réno d’une maison saison1E3 : L’isolation

Dans les deux précédents articles nous avons vu le nouvel agencement de la maison. Nous allons maintenant aborder les détails techniques de la réalisation.

3/ L’isolation

Dans l’état actuel, seul les combles et la chambre de rez-de-chaussée sont isolés thermiquement.

grenier poubellePour le grenier, une couche de laine de verre d’épaisseur 200 mm a été déroulée sur le sol. Les combles ont servis de débarras ou plutôt de poubelle et divers objets jonchent la laine de verre. Pas optimum pour l’efficacité thermique ! Mais bon c’est toujours mieux que rien.

Ces combles étant perdus, ils seront laissés en l’état. L’isolation sera refaite dans le plafond du premier qui sera doublé de plaques de plâtre BA13 sur suspentes et fourrures et rempli de laine de verre de 240 mm d’épaisseur (R 6 m2.K/W). En évaluant l’épaisseur efficace de laine de verre en comble à 80 mm, nous aurons alors constitué un sandwich laine de verre / air / laine de verre, et nous obtiendrons un coefficient de résistance thermique supérieur aux 8 m2.K/W que requiert la RT2012 étant donné que le vide d’air viendra renforcer la présence des deux couches de laine de verre.

Côté murs, il a été décidé de doubler tous les murs avec des plaques de plâtre BA13 montées sur fourrure emprisonnant une épaisseur de laine de verre GR32 thermique renforcée de 120 mm d’épaisseur (R3.75 m2.K/W) qui correspond aux valeurs réglementaires minimales.

chambre rdc avantLa chambre du rez-de-chaussée a été doublée, mais il est difficile d’estimer l’épaisseur de l’isolation, si tant est qu’il y en ait. Pas d’autre solution que d’ouvrir pour examiner cela en détail. Ce sont les contraintes de la rénovation, on ne pourra savoir ce qu’il faut faire que sur le tas !

Soit les choses ont été bien faites – et l’on peut en douter quand on tapote les cloisons qui vibrent allègrement – et on laissera en l’état après réparation, soit il y a trop peu d’isolant, et il faudra à minima déposer les BA13 qui seront irrécupérables et remplacer l’isolant par de la GR32 de 120mm. Il y a même très peu de chance de pouvoir récupérer les rails et montants, et il sera certainement plus sain de tout déposer et de tout refaire.

Côté menuiseries, certaines sont en état pourvues de double vitrage. Celles qui ne le sont pas seront remplacées à l’identique, pour ne pas modifier l’aspect de la façade.

Dernier point, de même que pour le premier étage un plafond BA13 ramènera la hauteur sous plafond de 2m80 à 2m50, un faux plafond sera aménagé au rez-de-chaussée. Le gain de volume sera au total de 42 m3. A raison d’une perte en zone H2 de 42 W/m3, nous économiserons ainsi 1700 W de puissance de chauffage nécessaire avec l’économie sur les pertes thermiques en prime.

S’il n’y a pas de nécessité absolue pour avoir une isolation thermique dans le plafond inter-étages, nous prévoyons 100 mm de laine de verre standard destinées à opérer une isolation phonique entre pièces de vie et pièces de la partie nuit. Il est probable que des enfants auront la bonne idée de jouer dans leur chambre et atténuer les bruits d’impacts peut être appréciable pour les parents dans le salon.

Prochain article : 4/ Le chauffage

LEAVE A COMMENT

Your comment will be published within 24 hours.

1 COMMENT

  • Remy
    17 octobre 2016, 15 h 59 min REPLY

    intressant comme article

© Copyright 2015 REDEC AMENAGEMENTS